• École des Nouvelles Images

PORTRAIT D'ALUMNI - Maryka Laudet

Maryka Laudet, Réalisatrice 3D chez Passion Animation Studio / Londres, Angleterre


Diplômée de l'École des Nouvelles Images en 2018, Maryka nous partage son parcours à l'ENSI. Lors de son cursus, elle a beaucoup appris par elle-même. Avec des amis, elle a formé un collectif en vue de créer des projets personnels. Cela lui a été bénéfique puisque c’est en partie grâce à ce collectif qu’elle a pu en arriver là où elle en est actuellement. Dans cette interview elle nous explique le métier de réalisateur et nous partage ses astuces.

Bonjour Maryka ! Peux-tu nous en apprendre un peu plus sur ton parcours académique ? Plutôt bon élève ou dernier rang ?

Pour ma part ça se passait bien. Avant d'intégrer l'école, je ne savais pas concrètement ce qu’était "faire un film en 3D". J’étais surtout passionnée par les films que je voyais et comment ils étaient faits. J'étais curieuse de tout comprendre et de maîtriser ce processus. La première année était centrée sur l’apprentissage de domaines artistiques "classiques", se créer une culture, améliorer son niveau de dessin. À partir de la deuxième année c’était plus axé sur la technique de la 3D, on a vraiment appris la fabrication d’un film d’animation 3D. À partir de la 4ème année, j’ai intégré un collectif (MegaComputeur). Nous étions six à travailler ensemble en dehors de l’école. On créait des projets de courts métrages où l'on inventait l’histoire de A à Z. Ça m'a permis de m’exercer et de tester différentes choses, c’est sûr que ça m’a beaucoup aidé !

Comment es- tu devenue Réalisatrice ?

C’est justement grâce à ce collectif avec lequel je travaillais à l’école. Nous nous sommes fait repérer par un studio, Passion Animation Studio à Londres. Ils nous ont proposé de faire un stage à la fin de notre 4ème année durant lequel nous avons réalisé un court métrage. Comme tout s'est très bien passé, nous avons gardé le contact avec eux et à la fin de notre cursus scolaire nous y sommes retournés. Actuellement, j'y travaille toujours en tant que Réalisatrice, dans un duo d'Auteur-Réalisateur que je forme avec un autre ancien étudiant de l'ENSI, Quentin Camus (Maryka&Quentin).

Tu travailles sur quel type de projet et avec quel type de personne en ce moment ?

Le dernier projet qui est sorti c’était en octobre 2020. C’est un court métrage commandité par le studio Fox sur le thème d’Halloween. C’était un projet assez libre d'un point de vue création : Quentin et moi avons 'carte blanche" sur l’histoire. Nous nous sommes occupés de la conception, du storyboard, du design des personnages, etc…

Voici le court métrage "Back to cave" :

Pour la production du projet, on a pas mal mis la main à la pâte, on a collaboré avec une petite équipe au sein du studio. Trois animateurs s’occupaient de donner vie aux personnages et de les faire bouger. Une rigger préparait le squelette des personnages pour qu’ils soient ensuite en mesure d'être animés. Un compositeur a écrit la musique du film. On avait également l'appui d'une productrice qui se chargeait notamment de faire le lien entre le client "Fox" et nous.

Ce court métrage était vraiment à échelle humaine mais sur des projets plus conséquents, avec un plus gros budget, on peut travailler avec des personnes de tous les départements de l'animation 3D, des modeleurs, des personnes qui vont s’occuper des textures, du lighting, etc. Pour nous, en tant que Réalisateurs, lorsqu'on collabore avec une équipe, nous devons prendre du recul et garder une vision d'ensemble du projet. On s’assure qu'il va dans la bonne direction et qu'il respecte l'idée initiale.

En dehors des courts métrages, Quentin et moi travaillons aussi sur des projets comme des publicités. Elles sont généralement déjà écrites. On va alors créer une univers autour de cette base pour proposer quelque chose qui répond à la demande du client.

Et plus tard, on fait quoi ?

On aime beaucoup raconter des histoires et les mettre en scène. Notre objectif serait de travailler sur des projets plus longs : une série ou un long métrage par exemple. En ce moment on utilise notre temps libre pour développer des concepts afin de les présenter à des diffuseurs (chaînes ou plateformes de streaming). Réaliser des courts métrages c'est très passionnant. Ça donne envie d'aller plus loin et de raconter davantage, dans le cadre d'un format plus long.

Un conseil à donner aux étudiants de l’Ecole des Nouvelles Images ?

Personnellement, ce qui m’a beaucoup aidé, en compléments des cours et des intervenants qui nous ont partagé des informations très intéressantes, c’est d’apprendre les uns des autres. Partager avec les autres promotions, ne pas hésiter à demander des conseils. Pour la 3D par exemple, cela peut paraître assez intimidant au départ car c’est très technique, donc je demandais de l’aide aux étudiants des années supérieures. À notre tour, on aidait les étudiants des années inférieures qui avaient besoin d’aide. Donc vraiment, échanger avec les gens dans l’école c’est très bénéfique. Également, ne pas hésiter à proposer des projets aux personnes qui font un travail qui nous inspire. À l'école, nous avons la chance d'être entourés de personnes passionnée, il faut donc en profiter.

Page de présentation de notre duo Maryka&Quentin sur le site de Passion Animation Studios :

http://www.passion-pictures.com/uk/animation-studios/directors/maryka-quentin/

Le film "Wild Love", projet de diplôme 2018, réalisé en 5ème année au sein de l'école (éligible aux Oscars 2021) :


Posts récents

Voir tout